Alors que l’affaire dite Sidiki Diabaté, du nom du tristement célèbre « batteur de femme », continue d’alimenter l’actualité dans le monde entier, la militante Nathalie Yamb s’est invitée au débat.

La militante suisso-camerounaise Nathalie Yamb, membre du parti d’opposition ivoirien Lider (Liberté et Démocratie pour la république), s’est invitée au débat du grand Sidiki Diabaté, détenu au Mali, après avoir été accusé de violence sur Mariam Sow, également appelée Mamasita. L’ex-compagne du Prince de la kora a fait de glaçantes révélations.

Mariam Sow a en effet publié des photos d’elle avec le corps à la

Lire l'article complet