Mama Africa la bien nommée était ce week-end sur la scène parisienne de l’Olympia. Celle qui incarne depuis quarante ans la lutte contre l’Apartheid offrait au public français les musiques de son nouvel album  » Homeland « .

 » Merci aux enfants qui ont jeté des pierres contre les armes et les chars. Merci aux mères qui ont nourri la nation. «  Sur la scène mythique de l’Olympia où elle se produit pour deux soirées, Miriam Makeba, la plus populaire des voix africaines, rend hommage à ses frères d’Afrique du Sud.

Vendredi soir, Zenzi, de son

Lire l'article complet