Tendance musicale du ghetto, le kwaito se veut celle de cette jeunesse des townships, qui en dépit de la fin de l’apartheid, se revendique comme telle.

Le kwaito est né entre la fin des années 80 et le début des années 90. Ce nouveau son est fortement marqué par la musique house. En effet, il se caractérise par une base musicale house entrecoupée de paroles en dialecte et en argot sud-africains. Il subit néanmoins chez certains artistes des influences R&B, ragga et hip-hop.

Sa genèse peut se résumer en quelques mots. Des disc-jockeys – Arthur

Lire l'article complet