Ce qui était censé être un doux message d’appréciation à l’endroit de sa chère maman, ne s’est pas déroulé comme prévu pour l’artiste sud-africaine Nomcebo Zikode. Les « jaloux » ont décidé de faire échouer son joli message et de remettre en question ses talents et son succès étalés à travers la fameuse chanson Jerusalema, produit avec Master KG.

La chanteuse et compositrice, qui a connu sa juste part de succès, a décidé témoigner sa reconnaissance envers sa mère, qui, selon elle, est la raison de sa célébrité, en tant qu’auteur-compositeur. Elle a tweeté une

Lire l'article complet