Après avoir sanctionné le rappeur français Freeze Corleone pour des propos jugés « antisémites » dans ses chansons, You Tube vient de faire machine arrière. Sportify et Apple Music, quant à eux, n’avaient encore pris aucune décision face au musicien. En attendant la suite.

Après cette décision de You Tube de remettre en ligne le morceau « Freeze Raël », enlevé jeudi dernier du fait des accusations de propos jugés « antisémites » contenus dans les chansons du rappeur français, c’est surtout celle du label de Freeze Corleone, Universal Music France, qui avait pris l’option

Lire l'article complet