« Lettre à Fatshi », tel est le titre du dernier opus du rappeur Congolais, Bob Elvis. Dans ce tube, celui que le public surnomme « vrai patriote », interpelle le Président congolais, Félix Tshisekedi, sur son mode de gestion et la situation chaotique dans laquelle le pays se trouve.

Tueries à répétition, taux élevé de chômage, viols, mauvaise qualité de la connexion internet, manque d’eau et d’électricité… Deux ans après l’ascension de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême, le rappeur Bob Elvis sort de son silence et met le chef de l’Etat congolais devant

Lire l'article complet