La jeune chanteuse sud-africaine qui ne cesse de monter, Makhadzi, a été présentée sur « African Voices de CNN ». Dans le documentaire, elle raconte son histoire depuis ses débuts, notamment pendant la période des vaches maigres et comment elle est devenue la grande star qu’elle est aujourd’hui. Naturellement, au cœur de son histoire, il y a un certain Master KG.

Le hitmaker de l’album « Khokhova », Ndivhudzannyi Ralivhona, connue professionnellement sous le nom de Makhadzi, a révélé que le cerveau de « Jerusalema » l’avait encouragée à rester fidèle à ses racines, Venda,

Lire l'article complet