Seun Kuti, le plus jeune fils du musicien légendaire Fela Anikulapo-Kuti, a relancé un mouvement politique de son défunt père, le Mouvement du Peuple (MOP), dans le cadre de sa volonté d’appeler à une meilleure gouvernance au Nigeria, et à la fin de brutalité policière.

S’adressant à la presse, mardi, au musée de Kalakuta, dans le quartier Ikeja de Lagos, Seun Kuti a confié avoir l’impression de revivre les jours où des membres de sa famille étaient harcelés par des agents de sécurité. Il s’est engagé à mobiliser les citoyens pour qu’ils se lèvent et

Lire l'article complet