La police nigériane a innocenté le chanteur et compositeur nigérian D’banj des accusations de viol portées contre lui par une utilisatrice de Twitter, Mlle Seyitan Babatayo. Cela figurait dans un rapport signé par Umar Sanda, le commissaire adjoint de la police (DCP) au nom de l’inspecteur général adjoint de la police, département des enquêtes criminelles de la force, quartier général de la force.

La belle Seyitan Babatayo avait accusé le chanteur nigérian D’banj de l’avoir violée dans un hôtel, il y a deux ans. Il convient de rappeler que l’accusation a conduit à de très

Lire l'article complet