Ainée d’une fratrie de 8 enfants, Sista Clarisse est l’une des rares femmes qui portent l’étendard de la musique congolaise au-delà de ses frontières. Fille d’un ingénieur agronome et d’une institutrice, la famille de la native du Congo Brazzaville quitte ce pays d’Afrique Centrale, après que ses parents aient été choisis parmi les cadres qui poursuivront leurs formations en Europe. Sur place, son père obtient un diplôme de doctorat en sciences économiques et sa mère devient pharmacienne.

Après l’obtention du bac en Sciences économiques et un début d’un cursus universitaire marqué par un manque de

Lire l'article complet