La chanteuse afro-pop nigériane, Yemi Alade, s’est produite au 9.30, une discothèque populaire à Washington, samedi soir. La chanteuse de « Mama Africa » était la seule voix sur scène lorsqu’elle a joué une partie de 70 minutes, tout en échangeant avec le public qui a fait le déplacement. Elle a terminé en posant pour un selfie avec la foule et en chantant « D.C. ! ».

La musique de Yemi Alade s’inspire de nombreux styles africains, mais elle s’inspire davantage du hip-hop, du reggae dancehall et de blues. Contrairement à la génération précédente de

Lire l'article complet